Blog et forum de vos voyages au Pérou
Blog et Forum du réseau solidaire Tout Pérou

L'espace d'échange gratuit dédié au Pérou pour les voyageurs francophones

Semaine touristique à Moyobamba

  1. L'Equipe chez Serge

    Semaine touristique à Moyobamba

    par
    Comment
    Chutes d’eau, végétation luxuriante, lagunes cristallines, papillons et espèces protégée. L’ambiance exotique est à son comble…Moyobamba, plus connue au Pérou sous le nom de « ville des orchidées », a tout pour plaire. Vous ne la connaissez pas encore? C’est le moment d’aller faire un tour dans ce coin de paradis. La petite ville du nord de la forêt amazonienne est en pleine période de fêtes. Au programme, une exposition d’artisanat de la jungle, des chants et des danses traditionnels et de nombreuses dégustations de plats locaux. L’occasion idéale pour découvrir le « juane« , plat cuisiné dans une feuille de bananier ou encore d’une « Inchicapi« , soupe à base de poule, cacahuètes et coriandre. Accompagnez ceci d’un bon « masato » et le tour est joué! N’hésitez pas à lire les récits des anciens voyageurs qui sont passés dans cette région du Pérou. Share
  2. L'Equipe chez Serge

    Festival de la culture afro-péruvienne à Chincha

    par
    Comment
    Festival de l’été Tous les ans dans le village de Chincha, les habitants de la région se déplacent pour célébrer le fameux festival de l’été « Verano negro ». L’ouverture approche puisque les festivités commencent en mars. Les costumes traditionnels émanant de la culture afro-péruvienne envahissent le village. Les instruments de musique, emblématiques de l’héritage culturel africain sont également le centre d’attention des voyageurs qui passent par là. Le « cajón« , les « maracas » ainsi que la « quijada de burro » (mâchoire d’âne qui emet des sons différents lorsque le musicien la râcle avec sa baguette) font danser touristes et autochtones. Où se trouve Chincha? Cette ville bien différentes du reste du pays est située à environ 200km au sud de Lima. Elle appartient à la province de Chincha et à la région de Ica. Si vous vous rendez à Paracas et à Nazca, vous passerez obligatoirement par là. Le village est situé sur la Panaméricaine et permet souvent aux voyageurs de faire une halte avant de reprendre leur route. Les champs de coton et ses agriculteurs postés aux abords de la ville lui donne un air décalé. Comme si le voyageur était transporté à une autre époque. Ses spécialités: La culture africaine ayant conservé sa propre gastronomie et s’étant également mêlée plus tard à la culture espagnole, vous pourrez déguster le carapulcra ou la sopa seca (attention cela n’a rien d’une soupe mais plutôt d’un plat bien consistant). Les spaghettis verts ne sont pas à laisser pour compte non plus. Le pisco et le vin...
  3. L'Equipe chez Serge

    Le turrón de Doña Pepa

    par
    Comment
    Le turrón péruvien, bien que présent tout au long de l’année, est à l’honneur en ce mois de célébrations du Señor de los Milagros. C’est un peu notre petit miracle du mois d’octobre à nous. Ce dessert très sucré trouve ses racines à Lima. Selon la légende la plus connue, Josefa Marmanillo, surnommée Doña Pepa et originaire de la vallée de Cañete (Région d’Ica, côte sud du pays) se rend un jour à Lima dans le but de remercier le Seigneur des miracles (El Señor de los milagros) de son étrange destin. En effet, paralysée des bras, cette esclave noire est affranchie par ses maîtres et se rend à la capitale. Elle cuisine un turrón haut en couleurs et le partage avec les liméniens. Elle se fait ensuite connaitre à travers tout le pays. Selon les dires des vieilles familles liméniennes, Josefa était une excellente cuisinière. Remarquée pour son « piqueo criollo », sa chicha morada (boisson élaborée à base de maïs violet) et sa mazamora morada (gélatine de maïs violet). Depuis le milieu des années 2000, les liméniens organisent, chaque année, le concours du plus gros turrón dans les rues de la capitale. Cette célébration populaire attire de nombreux gourmands. Plus de 300 mètres de biscuit sucré (petits boudins élaborés à partir de farine de blé) baigné dans du miel de chancaca (sucre de canne non raffiné) et parsemé de graines d’anis, de fruits confits et de dragées colorées sont offerts aux passants. Ne pas oublier la petite variante chocolatée: les « galletas »...

Propriété des supports graphiques

La totalité des supports graphiques tels que nos albums photos et vidéos ainsi que les plans et les supports interactifs sont la propriété exclusive de l’équipe Tout Pérou. Merci de nous contacter si vous souhaitez faire usage de ce matériel, fruit de nos expéditions et résultat d’un travail de recherche abouti.

Copyright © 2013 ToutPerou. Tous droits réservés