Blog et forum de vos voyages au Pérou
Blog et Forum du réseau solidaire Tout Pérou

L'espace d'échange gratuit dédié au Pérou pour les voyageurs francophones

LE BOLETO TURISTICO À CUSCO

  1. L'Equipe chez Serge

    LE BOLETO TURISTICO À CUSCO

    par
    3
    Le boleto turistico est un ticket qui donne accès à 16 sites de Cusco et de la vallée sacrée. La Municipalité de la ville de Cusco a mis en place ce ticket qui regroupe les plus importants sites archéologiques de la vallée sacrée, exception faite du Machu Picchu. Il coûte 130 soles (soit environ 35€) pour les visiteurs étrangers et 70 soles (19€) pour les étudiants sur présentation de la carte internationale d’étudiant ISIC. Voici les sites auxquels le boleto donne accès : Saqsayhuaman Q’enqo Pukapukara Tambomachay Pisac Ollantaytambo Chinchero Moray Mirador de Pachacutec (Tour qui est en fait un musée qui se trouve dans l’avenue du même nom) Tipon Pikillacta Centre Qosqo d’Art Natif (spectacle de danses folkloriques) Musée Municipal d’Art Contemporain Musée Historique Régional Musée de Qoricancha (mais pas l’entrée du temple) Musée d’Art Populaire Il s’achète à l’entrée de chacun des sites cités ci-dessus ou bien à la Municipalité de Cusco, au bureau du COSITUC (Av. Sol, 103 en plein centre de Cusco). Carte de la vallée sacrée de Cusco L’inconvénient de ce ticket, c’est qu’il est malheureusement impossible d’acheter l’entrée pour l’un de ces sites de manière séparée. Cependant il existe plusieurs versions partielles de ce ticket qui coûtent 70 soles (40 soles pour les étudiants). Il s’agit du « Boleto parcial », la route n°1 comprend les sites suivants : Tambomachay Q’enqo Pukapukara Saqsayhuaman La route n°2 : Tipon Pikillacta Mirador de Pachacutec Musée Municipal Musée de Qoricancha Musée d’Art Populaire Centre Qosqo d’Art Natif (danses folkloriques) Musée Municipal d’Art Contemporain La route n°3 : Ollantaytambo Moray Chinchero Pisac Le boleto turistico n’inclut pas: le Machu Picchu,...
  2. L'Equipe chez Serge

    Festival de la culture afro-péruvienne à Chincha

    par
    Comment
    Festival de l’été Tous les ans dans le village de Chincha, les habitants de la région se déplacent pour célébrer le fameux festival de l’été « Verano negro ». L’ouverture approche puisque les festivités commencent en mars. Les costumes traditionnels émanant de la culture afro-péruvienne envahissent le village. Les instruments de musique, emblématiques de l’héritage culturel africain sont également le centre d’attention des voyageurs qui passent par là. Le « cajón« , les « maracas » ainsi que la « quijada de burro » (mâchoire d’âne qui emet des sons différents lorsque le musicien la râcle avec sa baguette) font danser touristes et autochtones. Où se trouve Chincha? Cette ville bien différentes du reste du pays est située à environ 200km au sud de Lima. Elle appartient à la province de Chincha et à la région de Ica. Si vous vous rendez à Paracas et à Nazca, vous passerez obligatoirement par là. Le village est situé sur la Panaméricaine et permet souvent aux voyageurs de faire une halte avant de reprendre leur route. Les champs de coton et ses agriculteurs postés aux abords de la ville lui donne un air décalé. Comme si le voyageur était transporté à une autre époque. Ses spécialités: La culture africaine ayant conservé sa propre gastronomie et s’étant également mêlée plus tard à la culture espagnole, vous pourrez déguster le carapulcra ou la sopa seca (attention cela n’a rien d’une soupe mais plutôt d’un plat bien consistant). Les spaghettis verts ne sont pas à laisser pour compte non plus. Le pisco et le vin...
  3. L'Equipe chez Serge

    Musée National de L’Amazonie à Iquitos

    par
    Comment
    Ce matin nous apprenons l’ouverture prochaine (2016) du Musée National de L’Amazonie à Iquitos. La construction de cette infrastructure culturelle est prévue près de la Lagune de Quistococha. L’objectif principal du musée est de diffuser le patrimoine naturel et culturel du bassin amazonien auprès des voyageurs ainsi que des péruviens, vivant parfois loin d’une des facettes de leur pays. La partie « selva », qui reste encore peu connue pour certains d’entre nous, sera mise en lumière grâce à de nombreux supports. Ce sera l’occasion d’appréhender les réalités de cet environnement et mieux comprendre les enjeux que représentent sa protection et sa préservation. La directrice de l’entité régionale chargée de la promotion de la culture de la région de Loreto, Maritza Ramirez, a annoncé l’acquisition de nombreuses œuvres d’art et collections de la selva dans les mois à venir. La suite au prochain épisode. Share

Propriété des supports graphiques

La totalité des supports graphiques tels que nos albums photos et vidéos ainsi que les plans et les supports interactifs sont la propriété exclusive de l’équipe Tout Pérou. Merci de nous contacter si vous souhaitez faire usage de ce matériel, fruit de nos expéditions et résultat d’un travail de recherche abouti.

Copyright © 2013 ToutPerou. Tous droits réservés