Blog et forum de vos voyages au Pérou
Blog et Forum du réseau solidaire Tout Pérou

L'espace d'échange gratuit dédié au Pérou pour les voyageurs francophones

CHOQUEQUIRAO ou le “Berceau de l’Or”

  1. Serge

    CHOQUEQUIRAO ou le “Berceau de l’Or”

    par
    Comment
    Vous en avez peut-être déjà entendu parlé … Choquequirao, ou « Berceau de l’Or » en Inca fait partie des trois anciennes citadelles Inca de la région de Cuzco. Eh oui, le Machu Picchu n’est pas la seule cité construite par les Incas dans cette région magnifique et pleine d’histoire. Victos et Choquequirao sont ses deux petites sœurs. A 3100m d’altitude, nichée sur une dent montagneuse surplombant les eaux agitées du Rio Apurimac, le Berceau de l’Or est l’une des rares cités à n’avoir jamais été découverte par les espagnols. Ce site impressionnant et mystérieux mérite un petit point historique. On pourrait aussi le surnommer la Cité Perdue ou la Cité Oubliée… Pourquoi ? Au 16ème siècle, les Incas détruisent les chemins conduisant à cette citadelle pour ne pas en dévoiler l’accès aux espagnols. Choquequirao tombe alors dans l’oubli. Ce n’est qu’en 1986 que ce trésor de la civilisation Inca fut, sous l’égide de l’Unesco, progressivement défriché. Aujourd’hui, on estime qu’environ 40% des ruines sont encore ensevelies sous l’abondante végétation. En plus d’être historiquement digne d’intérêt, les ruines de Choquequirao sont encore à l’abri du tourisme de masse. Là où le Machu Picchu accueille en moyenne près de 2500 touristes par jour, Choquequirao n’en dénombre que quelques dizaines par jour ! Et pourquoi donc ? Premièrement, le Berceau de l’Or reste encore très peu connu des guides touristiques et des blogs internet. Mais surtout, pour arriver au sommet de la citadelle, il faut le mériter. Aucune route ne passe dans...
  2. Serge

    UN PATRIMOINE EN PIERRE

    par
    Comment
    En venant au Pérou, vous visiterez sûrement l’incontournable Machu Picchu. Mais savez-vous que le pays regorge de sites archéologiques en pierre, tout aussi impressionnants les uns que les autres ? Voici un petit aperçu des constructions en pierre dont les origines pré-inca et inca laissent une certaine magie aux lieux. Pour commencer, le site de Kuélap situé dans le nord du pays a été construit par la civilisation Chachapoyas au XIè siècle. La hauteur des murs (19 mètres) lui a donné le statut de forteresse, à l’intérieure de laquelle la population semblait être bien organisée : bâtiments administratifs, religieux, centre de cérémonie et habitations. Depuis mars 2017, un téléphérique fonctionne pour rejoindre la forteresse située à 3000 mètres d’altitude. L’aller-retour coûte 20 soles et rajoutez 20 soles pour l’entrée sur le site (réductions possibles). Un autre site connu sous le nom du « Machu Picchu liménien » se trouve environ à 150 kilomètres de la capitale. La conservation du site archéologique de Rupac et les paysages qui s’offrent à vous en haut de la montagne (3400 mètres) valent le détour. Le site est accessible après une petite randonnée de 4h00 au départ du village de Pampa. Les archéologues ont découvert un cimetière et des bâtiments religieux sur le site érigé par les Atahuallos. Sandor est un site archéologique ayant eu une fonction religieuse. Les experts ont trouvé sur place des indices d’une présence des civilisations Chanka et Inca. Des sacrifices humains étaient réalisés en haut de la pyramide qui compte 500 marches. La concentration...
  3. Serge

    QUE FAIRE À LIMA ?

    par
    Comment
    Lima, « la Ville des Rois » comme on la surnomme, ou « Lima la Grise » comme aiment l’appeler un peu ironiquement ses habitants. Cependant, la capitale regorge de lieux à découvrir, surtout maintenant que l’été est arrivé ! Et ToutPérou vous présente sa sélection des choses incontournables à faire dans cette ville. Et à chaque quartier sa spécialité ! Barranco : LE quartier ou aller si vous chercher une vie nocturne animée. Aussi bien pour danser que pour s’y restaurer ! Vous pouvez également flâner dans les ruelles du quartier bohème de Barranco, déguster des churros sur le pont des soupirs ou encore écouter des groupes de musique improvisés sur la place …. Nos coups de cœur : boire un maté de coca sur la terrasse du Gato Tulipan, un lieu qui mêle l’art et la musique. Patricio vous recevra comme à la maison. Ou encore le Biseti pour y déguster un bon café dans le petit jardin du fond. L’activité Lima by Walking, Parcourez l’étendue de la capitale et ses beaux quartiers à travers la riche histoire qu’elle possède. De Barranco à Miraflores, en passant par le Centre Historique, Ricardo et ses amis vous font découvrir Lima et son histoire… A la fin du tour, vous donnez ce que vous voulez ! Centre historique : Près de la Place d’Armes (où Francisco Pizarro créa la ville de Lima) se dresse l’Eglise San Francisco (sur Wikipédia, on parle de Basilique et Monastère Saint-François d’Assise), une petite merveille !...
  4. Serge

    Fermeture du Machu Picchu en 2016?!

    par
    Comment
    C’est l’actualité la plus commentée depuis quelques jours parmis les globetrotteurs et amoureux du Pérou… »le Machu Picchu ferme ses portes!! ». NON, pas de panique l’accès au Machu Picchu se fera normalement durant toute l’année 2016. En revanche, la direction régionale de Cusco et du sanctuaire du Machu Picchu a déclaré que l’accès à la montagne sera interdit du 16 au 30 avril 2016 et du 1 au 15 avril 2016 pour le Huayna Picchu. Des travaux seront réalisés à cette période afin d’améliorer l’accessibilité des deux sites. (escaliers, passages devenus trop étroits, parois abruptes, etc). L’informalité étant une des caractéristiques récurrentes du Pérou, nous vous conseillons de bien vous renseigner avant d’acheter vos entrées pour le site du Machu Picchu. Les agences locales ont pour ordre de ne pas vendre les Huayna Picchu et la montagne cependant certaines d’entre elles n’hésitent pas à arnaquer les voyageurs en se dédouanant ensuite de toute responsabilité. N’hésitez pas à nous demander conseil et à consulter notre précédent article sur « comment vous rendre au Machu Picchu ». Nous vous recommanderons des agences de confiance testées et approuvées par de nombreux voyageurs membres du réseau solidaire Tout Pérou. A très vite sur le forum. Nous serons ravis de répondre à vos questions et revoir ensemble votre itinéraire. Serge Share
  5. L'Equipe chez Serge

    LE BOLETO TURISTICO À CUSCO

    par
    2
    Le boleto turistico est un ticket qui donne accès à 16 sites de Cusco et de la vallée sacrée. La Municipalité de la ville de Cusco a mis en place ce ticket qui regroupe les plus importants sites archéologiques de la vallée sacrée, exception faite du Machu Picchu. Il coûte 130 soles (soit environ 35€) pour les visiteurs étrangers et 70 soles (19€) pour les étudiants sur présentation de la carte internationale d’étudiant ISIC. Voici les sites auxquels le boleto donne accès : Saqsayhuaman Q’enqo Pukapukara Tambomachay Pisac Ollantaytambo Chinchero Moray Mirador de Pachacutec (Tour qui est en fait un musée qui se trouve dans l’avenue du même nom) Tipon Pikillacta Centre Qosqo d’Art Natif (spectacle de danses folkloriques) Musée Municipal d’Art Contemporain Musée Historique Régional Musée de Qoricancha (mais pas l’entrée du temple) Musée d’Art Populaire Il s’achète à l’entrée de chacun des sites cités ci-dessus ou bien à la Municipalité de Cusco, au bureau du COSITUC (Av. Sol, 103 en plein centre de Cusco). Carte de la vallée sacrée de Cusco L’inconvénient de ce ticket, c’est qu’il est malheureusement impossible d’acheter l’entrée pour l’un de ces sites de manière séparée. Cependant il existe plusieurs versions partielles de ce ticket qui coûtent 70 soles (40 soles pour les étudiants). Il s’agit du « Boleto parcial », la route n°1 comprend les sites suivants : Tambomachay Q’enqo Pukapukara Saqsayhuaman La route n°2 : Tipon Pikillacta Mirador de Pachacutec Musée Municipal Musée de Qoricancha Musée d’Art Populaire Centre Qosqo d’Art Natif (danses folkloriques) Musée Municipal d’Art Contemporain La route n°3 : Ollantaytambo Moray Chinchero Pisac Le boleto turistico n’inclut pas: le Machu Picchu,...
  6. L'Equipe chez Serge

    Musée de l’Inquisition à Lima

    par
    Comment
    Le Musée du Congrès et de l’inquisition du Pérou se trouve dans le centre historique de Lima à quelques rues de la Plaza de armas. Il a été créé le 26 juillet 1968. Ce lieu classé patrimoine national a abrité à l’origine le Sénat. Son rôle est désormais de préserver et promouvoir le patrimoine culturel de la capitale. La visite commence avant même d’entrer dans le bâtiment. En effet, depuis l’extérieur vous pourrez admirer l’architecture néo-classique de la facade. L’influence gréco-romaine est partoute présente. Au fil de la visite du musée, vous découvrirez le vestibule du Sénat placé sous la grande coupole visible depuis la rue, la salle abritant les séances publiques du sénat et la chambre des secrets de l’inquisition, nommée ainsi de par la quatité de documents confidentiels. Vous découvrirez également la salle du tribunal de Lima créée en 1569 par le Roi Felipe II, la salle des procès où les autorités procédaient à leur recherches sur les individus suspectés de sorcellerie, de bigamie ou encore d’appartenance à la religion juive ou protestante. Vient ensuite la salle des sentences puis la salle des restes archéologiques. Des reconstitutions de scènes présentes dans les cellules d’isolement ainsi que dans les différentes salles de torture vous permettront de comprendre cette période noire du Pérou. Un chiffre important à retenir? 1477 personnes condamnées pendant la période de l’inquisition au Pérou. Des hommes pour la plupart, morts sous le coup de la torture. Ecartèlement, machine à eau, immobilisation, etc. Sensation d’étouffement? Vite! Prenez le...
  7. L'Equipe chez Serge

    LA NUIT DES MUSÉES À LIMA

    par
    Comment
    Le 24 mai prochain la capitale du Pérou célèbrera la « nuit des musées ». 50 espaces culturels, musées et galeries ouvriront leurs portes au public de nuit gratuitement ou à un tarif réduit. A ne pas rater pour les voyageurs qui seraient de passage à Lima à cette date! Voici la liste des musées participants: Musée d’Archéologie Josefina Ramos de Cox, Rufino Torrico 1164 – Plaza Francia, de 17h à 20h – Gratuit. Musée d’Ethnographie du Centre Culturel José Pio Aza, Jr. Callao 562, de 17h à 22h – Gratuit. Musée d’Art Italien, Av. de la Republica 25, de 17h à 22h – Gratuit. Musée Electoral et de la Démocratie, Av. Nicolás de Piérola 1070, de 17h à 22h – Gratuit. Musée des Minéraux Andrés del Castillo, Jr. de la Unión 1030, 17h à 22h – 1 sol. Musée du Cerveau, Jr. Ancash 1271 – Instituto Nacional de Ciencias Neurológicas, de 17h à 20h – Gratuit. Musée de l’Inquisition et du Congrès, Jr. Junín 548, de 17h à 22h – Gratuit. Musée d’Art Religieux de la Cathédrale de Lima, Jr. Carabaya s/n, Plaza Mayor, de 17h à 21h –  1 sol. Musée National de la Culture Péruvienne, Av. Alfonso Ugarte 650, de 17h à 22h – Gratuit. Musée du Couvent Santo Domingo, Jr. Camana 170, de 18h à 21h – 1 sol. Les Catacombes de l’Eglise San Francisco, Esq. Jr. Ancash Cdra. 3 y Lampa, de 17h à 19h30 – 3,5 soles. Musée de la Banque Central du Pérou, Esq. Jr. Ucayali 271 y Jr. Lampa, de 17h à 22h – Gratuit. Maison Musée José Carlos Mariategui, Jr. Washington 1946, de...
  8. L'Equipe chez Serge

    VISITE DU MACHU PICCHU

    par
    6
    Voici quelques informations pratiques qu’il vous sera utile de connaitre afin de mieux préparer votre visite du Machu Picchu. Réservation à l’avance? Tout dépend de la période à laquelle vous allez visiter le site. En juillet-août, la haute saison, les places partent plus vite. De plus, il est important de savoir si vous souhaitez visiter le Huaynapicchu ou la Montagne qui sont deux sites annexes car les entrées sont limitées à 400 par jour. Le Huaynapicchu (ou Wayna Picchu) et la Montagne Ce sont deux sites annexes de la citadelle, dont l’entrée est à réserver en même temps que le ticket pour le site principal. Le Huaynapicchu est l’imposante formation rocheuse que l’on aperçoit en fond sur le fameux cliché du site (voir photo). Le chemin est très escarpé et très étroit par endroits, il n’est donc pas recommandé aux personnes souffrant de vertige. La montée se fait entre 40 min et 1h, idem pour la descente. Le vue au sommet est époustouflante!  L’accès au Wayna Picchu coûte 24 soles supplémentaires. Les places sont à réserver au minimum un mois à l’avance. La marche qui mène au sommet de la Montagne est plus physique avec un dénivelé de près de 600m, mais la vue au somment n’en est que plus belle! Comptez entre 1h15 et 1h30 pour la montée et 1h à 1h15 pour la descente. L’accès à la Montagne coûte 14 soles supplémentaires. Les places partent généralement moins vite que celle du Wayna Picchu mais il ne faut pas attendre la dernière...
  9. L'Equipe chez Serge

    NOUVEL AEROPORT AU MACHU PICCHU

    par
    Comment
    Les probabilités de construction d’un nouvel aéroport à proximité du Machu Picchu se font de plus en plus grandes. En effet, après plus de 30 ans de pour parler avec les populations locales, le gouvernement péruvien a confirmé l’achat des terrains nécessaires à la réalisation de ce projet d’envergure. Ollanta Humala, le président de la république du Pérou ainsi que le chef du projet aéroportuaire de Pro Inversion, Giancarlo Villafranqui, ont invité les entreprises étrangères à répondre dans les plus brefs délais à l’appel d’offre lancé il y a plusieurs mois déjà. On apprend ce matin que trois compagnies françaises sont susceptibles de présenter leur candidature. On compte actuellement une vingtaine d’entreprises candidates. Leurs noms n’ont pas encore été révélés. L’objectif de ce projet est de remplacer à long terme l’aéroport de Cusco, jugé par certains experts comme dangereux et inapte à la réception de touristes étrangers.   L’avantage pour le voyageur? En 2018, il atterrira plus près de la zone dite « sacrée » et « protégée » par l’agence de la protection du Patrimoine Mondial de l’Humanité, L’UNESCO. Une cinquantaine de kilomètres séparera désormais le Machu Picchu d’un aéroport aussi grand que celui de Lima. La zone, aujourd’hui entièrement dédiée à l’agriculture et à la production d’artisanat, comptera de nombreuses boutiques, des restaurants, des grands parkings, etc. Elle sera rapidement reliée aux aéroports des villes principales d’Amérique Latine. Qu’en est-il de l’avis des communautés et du devenir du sanctuaire inscrit sur la liste du patrimoine mondial ?? L’emplacement...
  10. L'Equipe chez Serge

    INAUGURATION DU MUSEE DE CARAL

    par
    Comment
    POUR SAVOIR COMMENT SE RENDRE AU COMPLEXE ARCHEOLOGIQUE DE CARAL, CLIQUEZ ICI. Dans le cadre de la célébration du 19ème anniversaire des recherches entreprises au sein du complexe archéologique de Caral, classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité, (province de Barranca), a eu lieu hier l’inauguration du Musée de Supe.   QUOI!! Encore un musée?? OUI mais celui-çi est un musée communautaire. Cela veut dire qu’une grande partie de la population a participé à l’élaboration de ce projet culturel ayant demandé plus de 5 années de travail. Cette initiative n’est pas isolée. Un réseau de musées communautaire est en train de se former dans le reste du pays. Nous espérons que cela participera au renouvellement de l’offre touristique du territoire et que d’autres lieux encore peu connus de nos voyageurs à ce jour seront mis en lumière.   QU’EST-CE QU’ON Y TROUVE? Les prochains voyageurs pourront observer des répliques des vestiges archéologiques du site de Caral, un atelier textile et de nombreux panneaux retraçant l’apogée de la civilisation la plus ancienne du continent. Le musée se veut interactif grâce à ses jeux de lumière et ses nombreuses animations.   POUR SAVOIR COMMENT SE RENDRE AU COMPLEXE ARCHEOLOGIQUE DE CARAL, CLIQUEZ ICI. Share

Propriété des supports graphiques

La totalité des supports graphiques tels que nos albums photos et vidéos ainsi que les plans et les supports interactifs sont la propriété exclusive de l’équipe Tout Pérou. Merci de nous contacter si vous souhaitez faire usage de ce matériel, fruit de nos expéditions et résultat d’un travail de recherche abouti.

Copyright © 2013 ToutPerou. Tous droits réservés