Blog et forum de vos voyages au Pérou
Blog et Forum du réseau solidaire Tout Pérou

L'espace d'échange gratuit dédié au Pérou pour les voyageurs francophones

3 semaines au Pérou, un périple exceptionnel

3 semaines au Pérou, un périple exceptionnel

Ce sujet a 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Chantal April Chantal April, Il y a 1 mois, 2 semaines.

Auteur Articles
Auteur Articles
Photo du profil de annie et gilles

annie et gilles

said

Depuis Angers, nous avons rejoint Paris en train puis l’aéroport Roissy Charles de Gaulle en navette de car (à 6h du matin, un vendredi, ça se passe très bien). Les choses se sont un peu gâtées au niveau du vol avec quelques péripéties (un 1er retard de 2h, un embarquement, la réouverture des soutes pour sortir les bagages de voyageurs ne s’étant pas présentés à l’embarquement, un retour sur l’aéroport de Paris après plus d’une heure de vol à cause d’un signal d’alerte déclenché au niveau d’une porte dans les soutes, une attente d’une dizaine d’heures à l’aéroport pour trouver un nouvel équipage…). Résultat, au lieu d’arriver à 16h le samedi, nous sommes arrivés à 4h du matin le lendemain.
Un conseil, prenez de la marge entre votre arrivée à Lima et l’étape suivante de votre séjour. De nombreux voyageurs se sont retrouvés sans correspondance (avion, car…) et là, le voyage commence beaucoup plus mal !
Les bagages récupérés, nos passeports tamponnés par le service de l’immigration, on retrouve notre chauffeur de taxi (quel plaisir de se savoir attendus !). Là, l’équipe de ToutPérou a été très efficace et a pris en charge notre considérable retard. Direction, l’hôtel Espana. On est un peu comme des enfants devant le sapin de Noël, on est scotché aux vitres de la voiture pour s’imprégner des premières images que nous offre le Pérou. A l’arrivée, quelle originalité… certains déroulent le tapis rouge, chez ToutPérou, ce sont les paons qui font la roue !

Bon, et bien, pas le temps de se coucher, juste de se doucher, de prendre un petit déjeuner. C’est l’heure du briefing avec Laurent. Quel plaisir de voir autant d’efficacité. On avait bien vu que les mails recevaient des réponses très réactives et toujours de qualité, mais on appréhende toujours un peu les premiers jours d’un voyage, et bien là, c’est juste parfait. Un grand MERCI à Laurent, Serge et toute l’équipe. On récapitule les différentes étapes du séjour, tous les billets sont là, le téléphone aussi. Bref, tout roule. Malgré le peu de sommeil ces dernières heures, on a le sourire. Il fait un temps magnifique, grand soleil, ciel bleu, on est dans les meilleurs conditions possibles pour commencer notre séjour. Notre taxi est à l’heure, on repart en direction de l’aéroport de Lima pour s’envoler vers Arequipa. Au passage, on s’imprègne de quelques images du quartier de Miraflores, on y reviendra et on prendra un peu plus le temps de le visiter !
A l’aéroport, notre vol est bien affiché, pas de souci, mais aïe aïe aïe, quand on voit la file d’attente des voyageurs, il y en a au moins pour 3 heures… sauf que nous n’avons qu’une heure devant nous ! Après quelques interpellations d’agents de la Peruvian Air Line qui nous rassurent : « tout se passera bien ». On a du mal à le croire mais finalement, si, tout se passe très bien avec l’ouverture d’un guichet juste pour nous, une 1/2 heure avant le vol ! C’est un petit avion, il fait beau, malgré que l’on ne soit pas près du hublot (peut-être à préciser à l’équipe de ToutPérou si vous avez cette exigence !), on s’émerveille des hauts sommets, au loin un volcan en éruption… On doutait un peu de retrouver nos bagages dans le capharnaüm qui régnait à l’enregistrement mais contre toute attente, nos deux énormes sacs à dos apparaissent bien sur le tapis roulant. D’ailleurs qui en aurait voulu, ils sont si lourds !

A l’arrivée, là aussi, le chauffeur de taxi nous attend (on va en prendre l’habitude !). Il nous emmène à notre hôtel, la Villa Sillar, un bel hôtel affilié à ToutPérou, très bien situé, à deux pas du Couvent Santa Catalina, on vous le conseille !

Le soleil brille, on se promène dans la ville et puis, vers 17h, direction le Mirador de Yanahuara, un lieu d’observation incroyable pour un coucher de soleil sublime sur les volcans.

Retour en centre ville, on commence à avoir faim. On décide de manger au Zig Zag, un restaurant affilié, la cuisine y est excellente, la « trucha » comme « l’alpaca » !

http://www.zigzagrestaurant.com/

On s’offre enfin une bonne nuit de sommeil. Le lendemain, petit déjeuner à la mode péruvienne avec l’avocat, l’omelette et l’incontournable mate de coca. Tout nous va !
On part visiter le Couvent Santa Catalina, un havre de paix avec en toile de fond le volcan Chachani, sublime. Nous sommes à l’ouverture, pas ou peu de touristes. On sollicite un guide francophone (nous avions lu beaucoup de regrets de touristes, c’est un vrai plus, une présentation presque incontournable pour s’imprégner de l’histoire des lieux). Les rues sont désertes, on réalise mille et un clichés, les couleurs y sont chatoyantes, c’est peu dire !

On poursuit notre déambulation dans les rues d’Arequipa, déjeunons dans un petit restaurant, enfin, un garage aménagé où 2 femmes cuisinent et servent un menu à 9 soles. Nous sommes entourés de péruviens et on se régale ! On repart à l’aventure et profitons de l’heure du goûter pour faire une petite pause à Chaqchao le royaume du chocolat. Hmmmm, c’est tellement bon !
Retour à l’hôtel pour ranger nos affaires, demain grand départ pour le canyon de colca. Petit resto mexicain à la porte de l’hôtel et promenade sur la Plaza de Armas by night.

On va aller dormir, le décalage horaire se fait bien sentir. Petit déjeuner à 7h pour le grand départ avec Rufo. Sur les conseils de ToutPérou, on avait finalement opté pour le taxi privé opur rejoindre Coporaque et la famille pour dormir chez l’habitant, une très bonne idée. Rufo est un guide parfait, très agréable, parlant français (ça aide, on a à peine retrouvé notre vocabulaire espagnol !). Il nous explique les us et coutumes du pays, nous arrête régulièrement pour prendre des photos. Nous traversons de très grands espaces, sauvages, on y découvre les vigognes…

Rufo nous arrête dans un petit village pour boire le maté de coca (un col nous attend !). C’est aussi l’occasion de voir des femmes filer la laine d’alpagas, d’acheter les premiers souvenirs !
Il nous propose de rendre visite à une école (sortie de nulle part, il faut bien le dire !). On est d’accord bien sûr, et là, séquence émotion. L’instituteur vit à Arequipa, il prend le bus tous les jours pour faire l’école à 5 enfants (nous n’en verrons que 3, les autres étant malades) de classes maternelles à élémentaires, entre 8h et 13h. On fait connaissance avec la petite Noémie qui marche chaque jour 1h pour rejoindre l’école, elle n’a que 5 ans ! Nous avions eu la très bonne idée de mettre dans nos bagages des cahiers et des crayons, on fait notre distribution. On rédige ensuite une phrase sur une grande feuille, Rufo assure la traduction, notre prose francopéruvienne trouvera sa place sur les murs de la classe !

On reprend la route, on grimpe, on grimpe… pour atteindre les 4910 mètres d’altitude. Là un mirador avec au loin le volcan Sabancaya en éruption. Il ne quittera plus notre champ de vision ces 2 jours à venir.

Arrivés à Chivay, 1er check-point, prévoyez votre monnaie pour le « boleto turistico », bienvenue dans la région du Canyon de Colca. Plus que quelques dizaines de minutes avant de faire connaissance avec la famille  (réseau de ToutPérou) qui nous réserve un très bel accueil. L’après-midi, c’est baignade dans les sources d’eau chaude du village, un petit bonheur. Et puis le soir, dîner en famille avec un autre couple de touristes. Pendant que Madame s’affaire à préparer les bouillotes (il va faire froid cette nuit !), le père de famille et leur fille préparent le jeu de Uno. Si vous prévoyez d’y séjourner, à vous de jouer. On passe un très bon moment, parties de rigolade garanties.
On va dormir dans une chambre joliment désorée et puis au reveil, Madame propose une séance d’essayage du costume tradionnel du village. Un moment de complicité extraordinaire entre femmes.
Rufo vient nous retrouver, c’est lui qui nous fera visiter les petits villages du canyon et nous emmènera voir les condors. On quitte cette famille très chaleureuse, on vous la recommande ! On prend la route pour La Croix de condor. Rufo nous arrête dans le petit village de Yankee où les enfants dansent avant d’aller à l’école. On est pas très fans de ce type de représentations mais les touristes sont priés de donner de l’argent aux enfants pour nourrir leurs familles, finalement, l’idée est intéressante d’autant que les maisons du village paraissent particulièrement modestes.
Avant d’arriver aux miradors, Rufo nous propose de terminer le chemin à pied, excellente idée pour s’imprégner de l’environnement naturel, juste époustouflant ! Et puis, on retrouve les touristes sur les miradors, les condors sont aussi au rendez-vous. Nous sommes comblés !
Sur le chemin du retour, nous sommes moins chronométrés, on en profite pour s’arrêter dans les petits villages, faire quelques clichés des cultures en terrasses…

Arrivés finalement un peu en avance sur Chivay, Rufo nous conseille de déposer nos bagages auprès de la Compagnie 4M et d’aller faire un tour de marché.

Il nous fait goûter la chicha morada, une boisson à base de maïs violet. A défaut de pouvoir manger un ceviche (le restaurant n’en a plus !), il nous propose le « leche tigre ». Surtout, ne passez pas à côté. C’est en fait le jus de marinade du ceviche, citronné à l’envi, c’est très frais et délicieux. On aura finalement le temps de manger une « trucha » avant de prendre le bus de 13h en direction de Puno. 6h de bus avec des paysages qui continuent de nous séduire. Nous faisons un arrêt pour prendre quelques photos des flamands roses, spectacle sublime offert par Dame Nature.

Le transfert vers l’hôtel n’était pas réservé mais à peine y avions-nous réfléchi que nous nous retrouvons dans un taxi. En 5 minutes, nous sommes à l’hôtel Suites San Antonio’s (affiliés ToutPérou) avec de très belles prestations, un accueil chaleureux, des conseils de resto !
Retour à l’hôtel, branchement des téléphones et autres batteries (pensez bien à la multiprise, elle ne prendra pas beaucoup de place dans vos bagages mais elle vous rendra de nombreux services !).
Au réveil, petit déjeuner copieux, c’est un buffet, vous n’avez qu’à vous servir !
Sur les conseils de Laurent de ToutPérou, l’hôtel nous appelle un taxi qui nous emmène à l’arrêt de bus (les gros sacs à dos sont restés à l’hôtel, il y a une salle sécurisée, on voyage léger, quel plaisir !). Là, on monte dans un « collectivo ». Nous sommes les 2 seuls occidentaux parmi la population locale, un grand moment. Chacun a sa place, il n’y a pas un centimètre carré perdu ! On paie à l’arrivée, à Capachica, seulement 5 soles chacun pour 1h20 de transport au milieu de paysages magnifiques. Ensuite, c’est un moto-taxi qui nous emmène jusqu’au port.

Là, notre bateau nous attend. Une bonne heure de navigation sous un ciel toujours bleu et un grand soleil avant d’accoster sur l’île Amantani où nous retrouvons notre hôte qui va nous héberger avec sa famille. Nous avons 2 h devant nous avant le déjeuner, nous reprenons le chemin du port nous imprégner de l’atmosphère de ce petit coin de paradis. On longe la côte, c’est grandiose.


Rdv à midi pour déjeuner, le mère de famille nous sert une « trucha » délicieuse. Monsieur a du travail, on a quartier libre ! On se dirige vers un endroit qui nous paraît adapté pour se changer et nous baigner mais nous ne ferons que tremper les orteils dans l’eau glacée du Lac Titicaca. Arrivée au genou, l’eau nous tétanise, tant pis pour nous ! Nous profiterons des rochers chauds pour s’étendre un peu faire les lézards (si l’idée vous vient également, pensez bien à la crème solaire si vous ne voulez pas finir votre journée rouges comme des écrevisses !). Vers 16h, on s’oriente vers les points hauts de l’île, ça sera le Pachamama pour le coucher de soleil et le Pachatata pour le lendemain ! On demande à notre hôte quelques conseils pour profiter du lever du soleil… on met notre réveil à 4h30 mais allons nous faire doubler, l’horizon est déjà orangé, tant pis, on prendra le reste, juste grandiose, un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte. Wil, un jeune homme que nous avons rencontré la veille nous y retrouve, nous sommes 3 et seuls au monde, moment magique.

Au retour, on file au port, nous sommes un peu en avance pour l’heure du petit déjeuner… à notre grande surprise, c’est jour de marché, là aussi, dépaysement garanti, les stands sont hauts en couleur, on en profite pour acheter des épices qui vont embaumer nos vêtements pendant tout le séjour ! On y retrouve notre hôte. On prendra le petit déjeuner avec sa femme et sa petite fille, un beau moment d’échange. C’est l’heure du départ, notre hôte nous accompagne au port et nous faire prendre un petit bateau qui sert aux locaux, là, on rencontre 2 jeunes françaises qui font un grand périple en terres péruviennes, elles nous donnent quelques conseils sur les étapes à venir. Finalement, on prendra un taxi ensemble pour aller visiter Llachon, un site incontournable ! C’est d’une beauté incroyable.

A l’heure du déjeuner, on demande à un péruvien une adresse, il nous oriente vers la Pension Florida, juste dans l’alignement de l’embarcadère. Nous sommes les 2 seuls touristes, on s’installe dans la salle à manger, devant la fenêtre qui nous offre une vue juste époustouflante. Il ne nous reste plus qu’à savourer le repas, une adresse à ne pas manquer ! On en profite pour se faire conseiller pour le retour, on prend le « collectivo » dans le centre prévu à 13h (attention, le départ se fait finalement 15 minutes avant et le suivant n’est qu’une heure plus tard !), direction Capachica où nous changeons de « collectivo ». On attendra 1/2 heure environ d’être au complet mais peu importe, nous serons bien de retour sur Puno pour notre correspondance (dernier départ vers 15h !).
A l’arrivée, on prend la direction du port, mais en fait, il n’y a pas grand chose à voir. Le plus surprenant se trouve assurément en ville dans les boutiques, sur les marchés… On se promène jusqu’à l’heure du dîner, tous les Péruviens sont devant la télévision, le Pérou joue un match de qualification pour la Coupe du Monde de football. Il rencontre l’Argentine, finalement ça sera un match nul ! Retour à l’hôtel où nos sacs à dos nous attendent (un excellent service !), l’hôtel nous appelle un taxi qui nous emmène au terminal de Puno où nous prenons un bus de nuit de la compagnie Cruz del Sur, confort assuré.

Arrivé à Cusco à 4h30. Un taxi nous attendait pour rejoindre la Pension Alemana (réseau ToutPérou), excellentes prestations notamment le service laverie (loin d’être un détail quand on a joué serré la dotation vêtements pour les 3 semaines !). Quelques heures de sommeil seront les bienvenues pour partir à la découverte de la ville. Le petit déjeuner est là aussi très copieux et en plus, avec une vue incroyable sur les toits de la cité, une très belle invitation à partir déambuler. Le midi, on déjeune dans une « picanteria » avec les ouvriers péruviens, la soupe à elle-seule aurait pu suffir, mais non, il y avait le plat de résistance ensuite, de quoi nous permettre d’attendre le dîner sans aucun problème ! On profite de l’après-midi pour visiter encore et encore. En soirée, on rencontre Stéphane de l’agence Yunka Trek avec qui nous partirons en expédition. Mais pour l’heure, nous avons encore à profiter d’une bonne nuit pour partir le lendemain matin en taxi privé pour visiter la Vallée Sacrée. Ferdinand vient nous chercher, un sacré personnage, nous allons passer une très belle journée avec des échanges très riches là aussi sur la vie quotidienne au Pérou. Il nous déposera à Pisac (si vous visitez le site, pensez à l’eau, la crème solaire, et profitez d’une heure 1/2 pour vous promener dans un lieu grandiose).

Ensuite, il nous emmènera voir les Salinas de Maras, un lieu exceptionnel, et enfin Moray avec ses terrasses en cercles concentriques. Entre-temps, nous aurons fait une pause déjeuner dans un village de la Vallée de Vilcanota où les cochons d’Inde sont mangés grillés ! Ah, on oubliait un détail. Là aussi, il y a un check-point avec un « boleto turistico ». Choisissez bien la formule qui vous convient (un pass pour 2 ou 10 jours !).

Au départ de Moray, les quelques gouttes de pluie feront leur apparition. Ensuite, nous aurons droit à un très bel orage nous apportant des trombes d’eau pendant les 2 heures suivantes, impossible donc de visiter le site archéologique de Ollantaytambo, dommage. Ferdinand nous dépose à la gare où il s’assure que nous avons bien nos billets en poche pour le train du soir à destination de Aguas Caliente. On en profite pour s’installer dans un bar qui borde la gare, nous n’en sortirons que pour l’heure du train. Dépaysement garanti là aussi. En arrivant sur Aguas Caliente, demandez votre chemin si vous voulez rejoindre l’hôtel Panorama BandB (réseau ToutPérou). De nuit, c’est un peu compliqué !

On se met d’accord sur l’heure du petit déjeuner. Dès 3h30 du matin, le buffet est servi, une petite merveille avant de prendre le chemin (il sera long !). Nous avions décidé de ne pas prendre le bus pour rejoindre le Machu Picchu, très bonne idée si vous êtes sportifs. Attention toutefois, il y a un barrage au point de départ, des gardiens veillent, impossible de partir avant 5 h (on aurait pu profiter un peu plus de notre lit !). Une fois le contrôle des billets d’entrée et passeports assuré, un climat tropical vous attend. Les marches sont hautes, nous sommes en file indienne, c’est assez éprouvant, l’arrivée à l’entrée du Machu Picchu est donc bien méritée ! Si vous avez pris des bâtons, pensez à les replier avant l’entrée, vous risqueriez de rester dehors ! Nous avions réservé avec ToutPérou le site + la Montana, un incontournable. C’est sportif là aussi, mais la vue est époustouflante sur un site somptueux.

Nous avions également demandé un guide via ToutPérou. Darwin nous assurera une présentation de 2h pleines d’humour, un moment mémorable ! A la sortie, pensez bien à tamponner votre passeport, souvenir inoubliable de votre passage !
Maintenant, il nous reste à rejoindre Aguas Caliente puis à prendre la route, enfin, à suivre la voie ferrée pour rejoindre Hydroelectrica. Randonnée très originale au milieu des orchidées. Il y a plus de personnes à marcher que dans les trains ! Là aussi, la pluie va s’inviter du voyage. A Hydroelectrica, ne cherchez pas l’église du village, c’est juste une gare ! Vous avez des « collectivos » et autres taxis qui attendent les touristes pour rejoindre Santa Teresa. Le jeune chauffeur de taxi mettra quelques minutes à connecter sa clé USB au poste de radio, positionner sa casquette, ensuite, nous serons partis pour 1/2 heure de piste à fond les gamelles ! Un grand moment. Il nous déposera sains et saufs à l’hôtel Yacumana que nous avions réservé via booking, parfait.

Le lendemain matin, nous avons rdv avec Stéphane de Yunka Trek. On profite de la fête du village avant de faire la rencontre de Beltran et Modesto, les 2 muletiers qui nous accompagneront tout au long du trek à travers la Vallée de Vilcabamba. Spectacles grandioses garantis. Après avoir visité les lieux touristiques, les villes, on part en « collectivo » privé avec tout notre chargement (les toiles de tente, la nourriture…). On fera 4 bonnes heures de piste avant de rejoindre Yanama, notre lieu de départ. Mais, ça ne sera que pour le lendemain. Arrivés de nuit, on vivra un grand moment portés par les faisceaux des lampes frontales pour rejoindre la maison de Beltran et son épouse. 1er montage de toile, on est pas au top, ça sera mieux la fois suivante !

Au reveil, quelle vue ! La soupe avalée (sportivement parlant, les choses sérieuses vont réellement commencer !), les mules chargées, nous prenons le chemin de Quelcamachay, puis Mandor, Chilihua, Huancacalle. On va vivre 6 jours avec des hommes exceptionnels avec qui on prendra plaisir à échanger, on découvrira une nature grandiose avec des paysages somptueux et d’une diversité incroyable. On va garder très longtemps en mémoire nos réveils et ces lueurs magnifiques sur les montages environnantes. Les photos peinent à témoigner de la beauté des sites.

De retour à Cusco, on profitera de 2 nuits à l’hôtel Mallqui réservé via booking, très bon rapport qualité/prix, pour se refaire une petite santé, là aussi laver notre linge avant de repartir.

Nouvelle destination, la Vallée de Vilcanota, la terre de Modesto, pour un trek de 4 jours à la découverte du versant nord de l’Ausangate, le point culminant du Sud Est du Pérou avec 6384 mètres d’altitude. On dormira au bord de la lagune Mullucocha, on profitera des sources d’eau chaude de Pacchanta… On rejoindra enfin Tinqui et Cusco, des images plein les yeux et des souvenirs plein la tête.

Si vous avez envie de vivre cette expérience, on ne peut que vous conseiller de prendre contact avec Stéphane de Yunka Trek, il a sû prendre en compte nos souhaits et individualiser la prestation, un professionnel sérieux, compétent, qui nous a transmis sa passion des Andes. On rêve déjà d’une prochaine destination !

Retour à Cusco où nous avons réservé une nuit à l’hôtel Qolqampata réservé par Booking, un très bon rapport qualité/prix

De Cusco, on rejoindra Lima pour une dernière nuit dans la capitale péruvienne, de quoi nous permettre de visiter le quartier de Miraflores, de jour, de nuit… et de retrouver Laurent pour le debriefing !

Notre taxi klaxonne, il va bien falloir se décider à y aller ! Le vol retour se passera sans encombres, ouf. La navette de car en plein après-midi n’est pas une très bonne idée, sauf à avoir 3h de battement comme nous avions. Certains voyageurs ont peut-être vu leur train partir sous leurs yeux !

Tout s’est parfaitement déroulé et pour une fois, parlons des trains qui arrivent à l’heure, parlons de ToutPérou qui assure un service de très grande qualité, avant et pendant le voyage, de quoi vous permettre de profiter pleinement de votre séjour. Nous ne le dirons jamais assez, Serge et toute son équipe apportent de très bons conseils, permettent de belles rencontres avec des familles péruviennes, orientent vers des professionnels compétents, bref, vive ToutPérou.

On en profite pour remercier vivement également Stéphane et Yunka Trek !

5 novembre 2017 à 07:55
Photo du profil de Serge

Serge

said

Bonjour Annie, bonjour Gilles,

Et bien, c’est ce qui s’appelle profiter au maximum des richesses du Pérou ! Quel beau voyage !
Merci pour ce retour d’expérience (avec toutes les belles recommandations) et pour les belles photos.
Ravis que tout ce soit bien passé et d’avoir pu vous accompagner à notre manière dans cette belle aventure ;)

Bien amicalement,
Serge

Pour bien préparer votre voyage :

- Découvrez notre concept en images,
- Lisez les nombreux compte-rendus des voyageurs vous ayant précédés,
- Procurez-vous le livre de Serge, pour découvrir le vrai Pérou en plus de 130 pages,
- Posez vos questions et obtenez des réponses en direct sur notre forum,
- Découvrez le Pérou autrement grâce à la Premium Assistance,
- Et bien sûr, n’hésitez pas à vous joindre au briefing Chez Serge.

19 janvier 2018 à 10:02
Photo du profil de Chantal April

Chantal April

said

Voyage en famille pour nous en juillet avec Tout Pérou!!
Résumé très intéressant!!
Merci beaucoup!!!
Chantal du Québec ;)

10 mars 2018 à 11:49

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Connexion

Nom d‘utilisateur:

Mot de passe:


Retrouver mon mot de passe | Créer mon compte

Nos Photos

Ara Amazonie Puerto Animaux Amazonie Nuit Amazonie Pérou Forum Blog Tout Pérou Perruche Verte Amazonie Lac Sandoval Réserve Tambopata Forum Blog Tout Pérou Balcons Cathédrale Lima Forum Blog Tout Pérou

Plus de photos

Propriété des supports graphiques

La totalité des supports graphiques tels que nos albums photos et vidéos ainsi que les plans et les supports interactifs sont la propriété exclusive de l’équipe Tout Pérou. Merci de nous contacter si vous souhaitez faire usage de ce matériel, fruit de nos expéditions et résultat d’un travail de recherche abouti.

Copyright © 2013 ToutPerou. Tous droits réservés